« NE PAS ETRE VICTIME 2  FOIS ! »

  • English
  • Français

CONTACTEZ MOI :

Tél  : 04.72.77.64.64

à LYON :                          à PARIS :

65 rue E. Herriot              12 rue Rougemont 
69002 LYON                    75009 PARIS 

                  clairepichon@sfr.f

Claire PICHON – Avocat au barreau de LYON
Spécialiste en droit du dommage corporel

Erreurs médicales - Accidents médicaux

Accidents de la route 

Traumatismes craniens

Blessés médullaires 

VOUS AVEZ DES DROITS, NOUS VOUS AIDERONS A LES FAIRE VALOIR

chirurgie digestive

6 Février, 2013 - 17:21 -- claire

 
Leïla est prise en charge une nuit aux urgences dans un contexte de crise de colique néphrétique.
Une échographie met en évidence une lithiase vésiculaire et une indication de cholécystectomie (ablation de la vésicule biliaire) est posée.
Au lendemain du geste chirurgical, Leïla est en proie à de la fièvre, de violentes douleurs, des vomissements et un ictère.
Une reprise chirurgicale est réalisée en urgence par laparotomie met en évidence une péritonite.
Un lavage est réalisé et des drains sont posés.
Malheureusement les suites vont se compliquer et nécessiter l'hospitalisation de Léïla en réanimation et la réalisation de plusieurs interventions chirurgicales.
Ce geste chirurgical qui avait été présenté comme banal et simple à Leïla se complique hélas dans environ 1/100 cas.
Dans le cas de Leïla, c'est une maladresse chirurgicale qui a été retenue par l'expert désigné à l'encontre du chirurgien et la procédure d'indemnisation est actuellement en cours devant le Tribunal de Grande Instance de THONON LES BAINS.
 
 
Jean-Pierre qui présente des antécédents familiaux de cancer du colon subit une coloscopie en 2010, ce geste de routine est réalisé en ambulatoire mais le lendemain Jean-Pierre est réhospitalisé aux urgences en état de choc.
La réalisation en urgence d'une laparotomie exploiratrice va révéler l'existence d'une perforation intestinale.
L'expert désigné a conclu à l'existence d'un accident médical qui a permis à Jean-Pierre d'être indemnisé par l'ONIAM en raison notamment des conséquences professionnelles d'une interruption prolongée d'activité pour cet artisan.
 

MOTS CLES