« NE PAS ETRE VICTIME 2  FOIS ! »

  • English
  • Français

CONTACTEZ MOI:

Tél  : 04.72.77.64.64

à LYON :                          à PARIS :

65 rue E. Herriot              12 rue Rougemont 
69002 LYON                    75009 PARIS 

clairepichon@sfr.fr

Claire PICHON – Avocat au barreau de LYON
Spécialiste en droit du dommage corporel

Erreurs médicales - Accidents médicaux

Accidents de la route 

Traumatismes craniens

Blessés médullaires 

VOUS AVEZ DES DROITS, NOUS VOUS AIDERONS A LES FAIRE VALOIR

pédiatrie

30 Janvier, 2013 - 16:38 -- claire

Alors qu'il était âgé de 12, Adrien a fait une chute de skateboard.
Il a été diagnostiqué une fracture du col du fémur gauche qui s'est avérée être en réalisé une épiphysiolyse aigüe fémorale.
Le Chirurgien spécialiste de chirurgie pédiatrique a opéré Adrien et réalisé : 
- à gauche une réduction avec vissage du col fémoral, 
- à droite un vissage préventif 
Les suites opératoires ont été marqués par des douleurs intenses de la jambe droite rattachées à une mauvaise position de la vis ainsi qu'à sa longueur excessive.
L'enfant a donc été réopéré à droite pour que la vis soit remplacée.
Néanmoins, des douleurs intenses ont persisté entrainant la déscolarisation de l'enfant.
Il a finalement été diagnostiqué une coxite laminaire provoquée par la pénétration intra-articulaire de la vis à l'origine d'une dégradation arthrosique de la hanche.
Adrien a donc bénéficié de la pose d'une prothèse totale de hanche à l'âge de 13 ans.
Sa maman a saisi le Tribunal de Grande Instance de LYON qui a ordonné une expertise laquelle a conclu à une faute du chirurgien qui aurait dû détecter le mauvais positionnement de la vis sur les radios per opératoires et la changer avant de terminer l'opération.
Le Tribunal a condamné l'assureur du chirurgien à verser à l'enfant plus de 100 000 euros à titre de dommages et intérêts.

MOTS CLES